jeudi 7 mai 2020

LIRE : "LE RELÂCHEMENT DES FRANÇAIS RISQUE D'ANNULER LE 11 MAI, ALERTENT TF1 ET BFMTV"


Le journaliste Samuel GONTHIER poursuit sa mordante et stimulante critique du traitement médiatique de la crise sanitaire par les médias dominants.

"Si le 11 mai était annulé ou repoussé, ce serait la faute à l’incivisme des Français – et surtout à celui des Marseillais –, accusent TF1 et BFMTV. La gestion de l’épidémie par notre excellent gouvernement ne saurait en être responsable, pas plus qu’on ne saurait lui imputer la contamination et la mort de soignants victimes de la-faute-à-pas-de-chance. Heureusement, des députés LREM se mobilisent pour leurs orphelins."


 Extraits : 

"BFMTV a largement abusé du téléobjectif dans un reportage diffusé le 1er mai et tourné… à Marseille, preuve que le tempérament méditerranéen est rétif à toute discipline. « Confinement : du relâchement à Marseille ? » interroge le bandeau. Encore ce « relâchement ». Depuis le temps qu’il sévit, je me demande comment nous n’avons pas déjà atteint l’immunité collective. La présentatrice avertit : « Certains ont décidé d’avancer la date du 11 mai. » Ça se complique. Du coup, le 11 mai, on le met entre le 30 avril et le 1er mai ?"



 Le reste de l'article est à lire ici : https://www.telerama.fr/television/le-relachement-des-francais-risque-dannuler-le-11-mai,-alertent-tf1-et-bfmtv,n6635601.php