mardi 7 novembre 2017

MEDIACRITIQUE(S) N° 25 (OCTOBRE-DECEMBRE)


Le numéro 25 de la revue trimestrielle d'ACRIMED est sorti !



Ce numéro ne sera pas plus diffusé en kiosques que les précédents. Vous pourrez cependant le trouver dans quelques rares – mais d’autant plus précieuses – librairies lyonnaises listées plus bas, ainsi que sur notre boutique en ligne.

Par La Poste et par nos soins, chaque numéro isolé ne vous coûtera que 5,50 euros, frais de port inclus. L’abonnement pour un an et 4 numéros ? 15 euros tout compris.

Pour les commandes et abonnements, c’est ici : http://boutique.acrimed.org/mediacritiques

Et pour l’offre abonnements et adhésion pour 50 euros, c’est là : http://boutique.acrimed.org/adhésion-abonnement

Où trouver Médiacritique(s) à Lyon :

Le Bal des Ardents
17 rue Neuve 69001 Lyon

Librairie Passages
11 rue de Brest 69002 Lyon

La Gryffe
5 rue Sébastien-Gryfe 69007 Lyon

Terre des Livres
86 rue de Marseille 69007 Lyon

jeudi 2 novembre 2017

11 Novembre 2017 : Journée d'information publique "Organisons nous contre l'extrême-droite"

Samedi 11 novembre de 10h30 à 21h à Lyon à l’Espace Jean Couty,  Lyon 9ème, métro arrêt "Gorge de Loup"). 

Dans le cadre d’une journée organisée par le Collectif 69 de vigilance contre l’extrême droitePascal Chasson, pour l'antenne lyonnaise d'ACRIMED interviendra dans le cadre d'un Atelier- débat de 13h30 à 15h30  sur le thème "Les médias, acteurs de la dé-diabolisation du FN ?" 
Entrée libre.

Ci-dessous, le programme complet de la journée :



Lien vers le site  :http://collectifvigilance69.over-blog.com/2017/10/journee-d-information-publique-organisons-nous-contre-l-extreme-droite-samedi-11-novembre-a-partir-de-10h.html


mercredi 1 novembre 2017

AGENDA DE NOVEMBRE

Des lieux associatifs et culturels lyonnais soutiennent régulièrement notre antenne d'Acrimed 69 en accueillant nos activités dans leurs locaux (MJC, librairie, cafés coopératives, cinémas indépendants).
Nous relayons avec plaisir dans cet agenda plusieurs des évènements qu'ils organisent.

NOVEMBRE


- Du 8 au 18 /11
[FESTIVAL ; DOCS ; DÉBATS ]

"Festival Interférences" : cinéma, documentaires et débats publics
site et programme complet : http://www.lacitedoc.com/interferences-programmation


avec notamment :

- le Mercredi 08 / 11  à 13h30 à l'Université Lumière Lyon 2 / Campus Porte des Alpes (amphi culturel)
"Assigné.e.s à Résistance" : un film du collectif 317 (2017, France, 60 minutes)
Projection suivie d'une rencontre avec Sophie Beroud, Maitresse de conférences en Sciences politiques à l'Université Lyon 2 et à l'IEP de Lyon.

"De quoi l’état d’urgence est-il le nom ? Sous couvert de lutte antiterroriste, l’État français déploie un arsenal répressif qui ressemble à un “chèque en gris” donné aux forces de l’ordre. Son pouvoir discrétionnaire renforcé, la police voit certaines de ses pratiques les plus dures et marginales se légaliser plutôt que d’être rappelée à l’ordre par le droit. De leur côté, les activistes écologistes, altermondialistes et anticapitalistes subissent dans leur chair ce mouvement de dépolitisation de leur contestation.

Infos pratiques : Amphithéâtre culturel Campus Porte des Alpes Université Lumière Lyon 2 : 5 avenue Pierre Mendès-France - Bron / Accès Tram T2 - Parilly Université


- le Jeudi 9 novembre à 20h30 à l'Université Lumière Lyon 2 / Campus Porte des Alpes (amphi culturel)
"Des jours et des nuits sur l'aire" de Isabelle Ingold (2016, France, 55 mn)
projection suivi d'un débat avec Bernard Friot, sociologue et économiste, professeur émérite à l'Université Paris-Nanterre et Isabelle Ingold, réalisatrice

"À l’heure du néolibéralisme, le travail doit composer avec de nouvelles contraintes de mobilité et de flexibilité. Invisibles, réduits à des objets malléables et quantifiables, des travailleurs tentent de résister aux effets dévastateurs d’un quadrillage technologique et économique. Des formes de résistance et de solidarité se mettent en place pour réhabiliter l’humain dans ses liens les plus intimes et quotidiens"

- Lundi 13 novembre à 18h18 au théâtre de l'Astrée, Campus de la DOUA
"Je vais te parler de mon travail" de Charlotte Butrak (2016, France, 50 mn)
projection suivie d'un débat avec Christian Lallier, anthropologue et documentariste et Charlotte Butrak, réalisatrice.

"Le monde ouvrier a été représenté ces dernières années à travers son âpreté, les injustices qui le minent et les luttes qui en ont découlé. Une jeune réalisatrice a tenté d’emprunter une autre voie en confiant à sa mère une caméra pour composer une histoire commune avec elle. Grâce à son outil de travail, l’image, elle rend possible une transmission entre le travailleur d’aujourd’hui et celui d’hier."

Infos pratiques : Théâtre Astrée, Lyon 1 : 6 avenue Gaston Berger Villeurbanne - La Doua / Accès Tram T1 et T4 La Doua – Gaston Bergé


- Samedi 11/11
[ATELIER ; CINÉMA ; EXTRÊME-DROITE ]

Salle Jean Couty de 10h30 à 22h

Journée contre les Extrêmes-droites en Europe
(Débats, ateliers, Projection)

avec notamment :

- de 13h30 à 15h30 : Atelier débat "Propagation des idées d'Extrême-droite" avec Pascal Chasson d''ACRIMED 69 qui abordera la question via les médias et des membres du collectif "Question de classes" du point de vue de l'éducation.
http://www.acrimed.org/C-est-pour-bientot-Agenda-des-debats-et-des

- à 18h : Projection -débat d’une version inédite du documentaire « Fascisme Inc. » d’Aris Chatzistefanou, en sa présence.



Dans son nouveau documentaire, Aris Hadjistéphanou montre comment les industriels et les banquiers ont appuyé le fascisme dans les années 20 et 30, afin de détruire les mouvements socialistes et les syndicats. Aujourd’hui, à nouveau en temps de crise, ce schéma se reproduit à la périphérie de l’Europe : en Grèce des partis d’extrême droite comme « L’Aube Dorée » et « L.A.O.S. » ont été soutenus par une partie des élites économiques et les groupes médiatiques. « L.A.O.S.  » a même été salué par l’UE et le FMI dans le cadre du gouvernement non élu de Lucas Papadimos. Un jeu risqué qui peut facilement devenir hors de contrôle.

Bande annonce : http://www.amis.monde-diplomatique.fr/article5662.html
Contact AMD de Lyon : catherine.chauvin@wanadoo.fr

Infos pratiques : Espace Jean Couty : 1, rue de la pépinière royale ou 56 rue Marius Berthet 69009 Lyon / Metro : ligne D arrêt Gorge de Loup
Programmation complète de la journée : http://novembrelibertaire.info/wp-content/uploads/2017/09/prog-novembre-libertaire-2017-2-1.pdf

- Mardi 14/11
[RENCONTRE ; REVUE SILENCE ]
Librairie Terre des livres à 19 heures

"Démocratie municipale directe : les exemples de Saillans, Grenoble, Madrid et Barcelone en débat"

Rencontre avec Michel BERNARD, Gaëlle RONSIN et Diego MIRALLES BUIL autour du numéro d’octobre de la revue Silence

En mai 2015, des listes alternatives, citoyennes ou simplement « différentes », ont accédé à plusieurs mairies en France et en Espagne : Grenoble, Saillans, Madrid ou Barcelone essaient maintenant de mettre en pratique des promesses de démocratie plus directe.
La revue S!lence s’est demandée où en étaient ces municipalités à leur moitié de mandat : les réussites et loupés, les méthodes et outils, les difficultés, frustrations ou succès. Cette enquête, en trois articles, est présentée dans le numéro d’octobre 2017.

Si à Saillans, les élu·es arrivent à mobiliser jusqu’au tiers de la commune pour débattre des choix communaux, le résultat semble beaucoup moins probant dans les plus grosses communes. Le contexte financier et administratif, le désengagement de l’État, l’évolution de la répartition des compétences territoriales, pèse sur les élu·es. Malgré toutes les bonnes réalisations que peuvent engager ces nouvelles municipalités, l’inertie est telle qu’elle entraîne la lassitude ou un rejet relatif par les personnes qui ont voté pour elles. La gestion directe des grandes villes est un défi complexe et l’examen précis de ces politiques interroge la taille du « bon » fonctionnement de la démocratie.

En partenariat avec la revue lyonnaise "Silence"
Dans le cadre de Novembre libertaire

Infos pratiques : Terre des livres, 86 rue de Marseille, 69007 Lyon
Pour tout renseignement, commande, devis : 09 505 8 84 22 ou terredeslivres@free.fr


- Jeudi 16/11
[RENCONTRE ; DEBAT ]
MJC Saint Jean du Vieux Lyon à 20h

Soirée Autoroute A 45
Discussions et débats autour du projet de l’A45 avec Réseau des Géographes Libertaires (RGL) et la Fédération anarchiste.
Soirée organisée dans le cadre de "Novembre libertaire
Infos pratiques : MJC St Jean, 5 place St Jean, 69005 Lyon / Metro : Vieux Lyon -St Jean / tel : Tel : 04.78.42.48.71


- Mercredi 22/11
[RENCONTRE ; DEBAT ]
CEDRATS  à 19h30 (Centre de ressources sur les alternatives sociales)

"Demain, on loge gratis"
Débat animé par Baptiste Mylondo autour du principe et d’un projet de coopérative immobilière.
Soirée organisée dans le cadre de "Novembre libertaire
Infos pratiques : CEDRATS , 27 Montée St Sébastien, 69001 Lyon / Metro : Arrêt Croix Paquet


- Mercredi 28/11
[DOC ; DEBAT ]
MJC Saint Jean du Vieux Lyon à 14h et 20h

Projection Débat
FRANCHIR LES LIMITES : « ET SI ON ALLAIT TROP VITE ? »
Autour du film « TOUT S’ACCÉLÈRE », avec la présence du réalisateur Gilles Vernet



"Des enfants de CM2 s’interrogent avec humour et lucidité sur l’accélération de nos sociétés. Sous la caméra de leur instituteur, ils confrontent leurs réflexions à celles des spécialistes pour révéler les paradoxes de la modernité. Un film qui nous invitera à prendre le temps de réfléchir aux limites du système et au sens de notre société."

Tarif libre.

Infos pratiques : MJC St Jean, 5 place St Jean, 69005 Lyon / Metro : Vieux Lyon -St Jean / tel : Tel : 04.78.42.48.71

Site de la MJC  pour réserver : http://www.mjcduvieuxlyon.com/evenements/franchir-les-limites-et-si-on-allait-trop-vite/

lundi 16 octobre 2017

A LIRE SUR INTERNET


1. Sur le site de la journaliste Aude Lancelin

"Sept idées fausses sur les médias"

"Les gardiens de nos médias CAC 40 ont une rhétorique bien rodée pour se garder de toute critique et continuer à passer pour des héros des libertés publiques tout en oeuvrant à verrouiller le système d'information français. Demi-vérités, mythes éculés ou mensonges éhontés, certains de leurs arguments s'avèrent hélas encore très efficaces auprès du public. Voici comment s'armer intellectuellement contre ces pseudos-évidences en sept leçons". (A. L.)

Le lien vers l'article :
https://audelancelin.com/2017/10/11/sept-idees-fausses-sur-les-medias/

2.  Sur le site du journal L'Humanité

Débat autour de " La liberté de la presse"
"Echange organisé au Village du Livre de la Fête de l'Humanité avec Aude Lancelin, journaliste et auteur, prix de l'essai Renaudot 2016, Laurent Mauduit, journaliste à Médiapart et auteur, Jean-Emmanuel Ducoin, rédacteur en chef de L'Humanité et auteur, Jean-François Tealdi, ancien journaliste de l'audiovisuel public, syndicaliste et auteur. Animé par Caroline Constant, journaliste à L'Humanité."

Le lien vers l'article :
https://www.humanite.fr/videos/la-liberte-de-la-presse-en-debat-la-fete-de-lhumanite-642365





lundi 2 octobre 2017

A LIRE


Un nouvel article sur le site national de Vincent Bollenot, membre de l'antenne lyonnaise.


"France Info « éduque » les enfants sur la réforme du Code du travail et les manifestations"

dimanche 1 octobre 2017

AGENDA D'OCTOBRE 2017


Des lieux associatifs et culturels lyonnais soutiennent régulièrement notre antenne d'Acrimed 69 en accueillant nos activités dans leurs locaux (MJC, librairie, cafés coopératives, cinémas indépendants).
Nous relayons avec plaisir dans cet agenda plusieurs des évènements qu'ils organisent.

OCTOBRE

- Mercredi 03/10

DERNIERE MINUTE: SOIREE ANNULEE LE 03 OCTOBRE ET REPORTÉE AU 19 OCTOBRE !!

[AMD ; LOI TRAVAIL ]

Bourse du Travail, salle Moissonnier à 20 heures

"La Loi Travail 2 : quel projet de société ?" : Conférence- débat de Thomas Coutrot proposée par l'association des Amis du Monde diplomatique, en partenariat avec ATTAC Rhône, FSU et Solidaires.

"Quand Emmanuel Macron dit vouloir « libérer le travail » par ses ordonnances, il a en tête le modèle de la liquidité financière. Il veut rendre le travail négociable à vue, achetable et jetable d’un clic de souris comme un titre financier. Les plates-formes de micro-jobs, baptisées grotesquement « économie collaborative » par les apôtres du numérique, figurent ce rêve devenu réalité. (...)
Il faut démonter les mensonges et les faux-semblants des ordonnances Macron. Mais pourrons-nous résister efficacement si en même temps, nous n’inventons pas un nouveau rêve pour le travail, une utopie crédible et mobilisatrice face aux logiques mortifères ? Cette utopie, nous pouvons l’ancrer dans notre travail vivant, celui qui mobilise notre corps, nos sens, notre intelligence, notre sensibilité, notre créativité, notre empathie et fait de nous, dans l’épreuve de la confrontation au monde, des êtres humains. Le syndicalisme, en posant l’exigence politique d’un travail de qualité, pourrait retrouver une immense légitimité sociale et stopper les dégradations en cours. C’est absolument nécessaire, et beaucoup d’indices montrent que c’est possible.

Thomas Coutrot est économiste, membre d'ATTAC et de l'association des Economistes atterrés

Infos pratiques : Bourse du travail, salle Moissonnier : Place Guichard, Lyon 3ème / métro : arrêt Place Guichard ou tram T1 arrêt Palais de justice / Mairie du 3ème.
Entrée libre.
Contact AMDcatherine.chauvin@wanadoo.fr
le site des AMD de Lyon : http://www.amis.monde-diplomatique.fr/article5609.html


- Jeudi 05/10
[TRAVAIL ; AGONE EDITIONS]

Librairie Le Bal des ardents à 19 heures
Rencontre avec Caroline Frau autour de son livre "Quand ils ont fermé l'usine : lutter contre la délocalisation dans une économie globalisée" publié aux éditions AGONE.



"Cet ouvrage retrace la lutte des salariés licenciés de l’usine Molex, dans la commune de Villemur-sur-Tarn, pour empêcher la fermeture de « leur » usine dans un contexte de mondialisation de l’économie, de désindustrialisation française et de délocalisation, sur fond de crise économique en 2008. Il s’agit de comprendre les conséquences du licenciement tout autant que de la mobilisation politique sur les salariés licenciés. Ce livre est le résultat d’une recherche collective menée durant six ans par des politistes et sociologues qui ont suivi la fermeture du site de production et le combat des salariés"

Caroline Frau est membre du Collectif du 9 août

Le Collectif du 9 août est composé de neuf politistes et sociologues, en poste à Toulouse, Paris, Lyon, Lille et Marseille. Ils sont issus de diverses spécialités – sociologie politique, sociologie du travail, sociologie des médias, socio-histoire : Olivier Baisnée, Anne Bory, Bérénice Crunel, Éric Darras, Caroline Frau, Jérémie Nollet, Alexandra Oeser, Audrey Rouger, Yohan Selponi. Le nom du collectif est une référence à la décision de la cour d’appel de Toulouse du 9 août 2016 qui juge le licenciement économique des salariés de Molex Villemur « sans cause réelle et sérieuse » tout en précisant qu’en l’absence de situation de co-emploi la maison mère Molex Inc. ne paiera pas d’indemnités.

Infos pratiques : Le bal des ardents, 17 rue neuve, Lyon 1er / tel : 04 72 98 83 36 / Métro : arrêt Hotel de ville ou Cordeliers.
Site de la librairie : http://www.lebaldesardents.com/page_1,fr,8,1.cfm
Entrée libre.




- Jeudi 12/10
[OLIVIER CYRAN ; RENCONTRE]

Librairie Terre des Livres à 19 heures

Rencontre avec Olivier Cyran pour la publication de son livre "Boulots de merde ! Du cireur au trader. Enquête sur l'utilité et la nuisance sociales des métiers"co-écrit avec Julien Brygo (Editions La découverte).

Soirée proposée par l'Association des Amis du Monde diplomatique




"Pas un jour sans que vous entendiez quelqu’un soupirer : je fais un boulot de merde. Pas un jour peut-être sans que vous le pensiez vous-même. Ces boulots-là sont partout, dans nos emplois abrutissants ou dépourvus de sens, dans notre servitude et notre isolement, dans nos fiches de paie squelettiques et nos fins de mois embourbées. Ils se propagent à l’ensemble du monde du travail, nourris par la dégradation des métiers socialement utiles comme par la survalorisation des professions parasitaires ou néfastes.
Comment définir le boulot de merde à l’heure de la prolifération des contrats précaires, des tâches serviles au service des plus riches et des techniques managériales d’essorage de la main-d’œuvre ? Pourquoi l’expression paraît-elle appropriée pour désigner la corvée de l’agent de nettoyage ou du livreur de nans au fromage, mais pas celle du conseiller fiscal ou du haut fonctionnaire attelé au démantèlement du code du travail ?
Pour tenter de répondre à ces questions, deux journalistes eux-mêmes précaires ont mené l’enquête pendant plusieurs années. Du cireur de chaussures au gestionnaire de patrimoine, du distributeur de prospectus au « personal shopper » qui accompagne des clientes dans leurs emplettes de luxe, de l’infirmière asphyxiée par le « Lean management » au journaliste boursier qui récite les cours du CAC 40, les rencontres et les situations qu’ils rapportent de leur exploration dessinent un territoire ravagé, en proie à une violence sociale féroce, qui paraît s’enfoncer chaque jour un peu plus dans sa propre absurdité. Jusqu’à quand ?" (Présentation de l'éditeur).

Infos pratiques :  Librairie Terre des livres, 86 rue de Marseille, Lyon 7ème / tel : 09 505 8 84 22
Site de la librairie : http://www.terredeslivres.fr
Entrée libre.






- Mardi 17/10
[JB MALLET ; RENCONTRE]

Maison des Associations, Château Sans souci à 19 heures

Rencontre avec Jean-Baptiste Mallet autour de son livre "L'empire de l'or rouge. Enquête mondiale sur la tomate d'industrie" publié aux éditions Fayard.

Soirée proposée par l'Association des Amis du Monde diplomatique de Lyon en partenariat avec la librairie Terre des livres.



"La force d’un système économique tient à sa capacité à s’insinuer dans les moindres replis de l’existence, et en particulier dans nos assiettes. Une banale boite de concentré de tomate contient ainsi deux siècles d’histoire du capitalisme. Pour son nouvel ouvrage, Jean-Baptiste Malet a mené une enquête au long cours sur quatre continents. Une géopolitique de la « malbouffe » dont il présente ici un tour d’horizon inédit."

Infos pratiques :

Château Sans souci : 36 avenue Lacassagne, Lyon 3ème.
Tram T 3, arrêt Dauphiné Lacassagne.
Entrée libre

Du même auteur lire aussi : "Le capitalisme raconté par le ketchup dans le Monde Diplomatique de Juin : http://www.monde-diplomatique.fr/2017/06/MALET/57599



- Jeudi 19/10
[DOC ; ETAT D'URGENCE]

MJC Saint Jean du Vieux Lyon / Salle Léo Ferré à 20 heures

Projection-débat
"FRANCHIR LES LIMITES : « ÉTAT D’URGENCE OU ÉTAT DE DROIT ? »
Autour du documentaire « L’État d’urgence, vu de l’Intérieur » de Serge Moati et Yoann Gillet.

"À l’heure où « l’État d’urgence » semble s’inscrire de manière durable dans le temps, interrogeons-nous sur ses conséquences dans notre société. L’État d’urgence s’oppose-t-il à l’État de droit ? Jusqu’où la lutte contre le terrorisme peut-elle aller sans mettre en danger nos libertés collectives et individuelles ?"





Infos pratiques : MJC Saint Jean : 5 Place Saint Jean Lyon 5ème / Tel : 04 78 42 48 71 / Transports en commun : 27, 31, 448, C20, D et funiculaires.
Station vélov' : Vieux-Lyon
Entrée libre avec possibilités de réservation : https://fr.yesgolive.com/salle-leo-ferre-lyon/etat-durgence-ou-etat-de-droit

Plus d'informationshttp://www.mjcduvieuxlyon.com/evenements/franchir-les-limites-etat-durgence-ou-etat-de-droit/

jeudi 14 septembre 2017

ACRIMED AUX CÔTÉS DES MANIFESTANTS CONTRE LES ORDONNANCES ET AUTRES MACRONADES

A lire sur le site d'ACRIMED

"Pourquoi soutenir les manifestations contre les ordonnances ?

Parce qu’Acrimed est une association de critique des médias, c’est le sort des journalistes, stagiaires et pigistes, photojournalistes et précaires, grands reporters ou soutiers de l’information, qui mérite que nous lui portions une particulière attention : les ordonnances ne peuvent qu’aggraver leur situation et compromettre davantage l’avenir de l’information. ...

par Henri Maler

La suite est ici : 

http://www.acrimed.org/Acrimed-aux-cotes-des-manifestants-contre-les

mardi 29 août 2017

mercredi 12 juillet 2017

"COUAC !" : UN JOURNAL INDÉPENDANT À SAINT-ETIENNE

Petit coup de projecteur sur la presse indépendante et alternative du côté de Saint-Etienne

"Couac" est un journal d’enquête critique, local, collectif et participatif. Il est né en octobre 2016 et cherche à mettre en lumière certains événements passés sous silence ainsi qu’à proposer une autre grille de lecture que celle des médias dominants, sur des sujets impactant directement la ville de Saint-Étienne et ses environs.

Le canard a sorti son numéro 3 en mars dernier. Et comme il le dit lui même ,"déjà se profile l’écriture d’un futur numéro, pour continuer l’aventure de ce canard : enquêter et informer de manière critique sur les événements et faits locaux, sur ce qu’on ne lira pas ailleurs, le tout avec dérision..."



Infos pratiques :

Lieux de diffusion du journal papier :

. Librairies : Lune et l’autre, Forum, Croquelinottes, l’Étrange Rendez-vous.
. Cafés-Bars : Le Richelieu, Chez Lulu, l’Excuze, Au bar et vous, l’Entre-pots, le Key West, l’Heure des Thés, le Café rouge.
. Bouquinistes :La Cigue, 1001 pages
. Et aussi : La rue à vélo, La Maison rouge, Ocivélo

Pour suivre les activités du journal : https://lenumerozero.lautre.net/-Couac-

Contact : couac@riseup.net

jeudi 6 juillet 2017

CA PLANE POUR "LE PROGRÈS" !


Certes, la police est parfois peu compétente en matière de cannabis mais les journalistes du Progrès, de leur côté, s'emballent à flux tendu au moindre faits divers....

En voici une récente démonstration (merci à Pascal Chasson d'Acrimed 69 pour cette perle)

1er mouvement :

"Les policiers tombent sur un champ de Cannabis à la Confluence" (04/07/2017)
http://www.leprogres.fr/lyon/2017/07/04/les-policiers-tombent-sur-un-champ-de-cannabis-a-la-confluence



2ème mouvement :

"Les policiers municipaux confondent du chanvre avec du cannabis" (05/07/2017)
http://www.leprogres.fr/lyon/2017/07/05/les-policiers-municipaux-confondent-du-chanvre-avec-du-cannabis