mercredi 1 novembre 2017

AGENDA DE NOVEMBRE

Des lieux associatifs et culturels lyonnais soutiennent régulièrement notre antenne d'Acrimed 69 en accueillant nos activités dans leurs locaux (MJC, librairie, cafés coopératives, cinémas indépendants).
Nous relayons avec plaisir dans cet agenda plusieurs des évènements qu'ils organisent.

NOVEMBRE


- Du 8 au 18 /11
[FESTIVAL ; DOCS ; DÉBATS ]

"Festival Interférences" : cinéma, documentaires et débats publics
site et programme complet : http://www.lacitedoc.com/interferences-programmation


avec notamment :

- le Mercredi 08 / 11  à 13h30 à l'Université Lumière Lyon 2 / Campus Porte des Alpes (amphi culturel)
"Assigné.e.s à Résistance" : un film du collectif 317 (2017, France, 60 minutes)
Projection suivie d'une rencontre avec Sophie Beroud, Maitresse de conférences en Sciences politiques à l'Université Lyon 2 et à l'IEP de Lyon.

"De quoi l’état d’urgence est-il le nom ? Sous couvert de lutte antiterroriste, l’État français déploie un arsenal répressif qui ressemble à un “chèque en gris” donné aux forces de l’ordre. Son pouvoir discrétionnaire renforcé, la police voit certaines de ses pratiques les plus dures et marginales se légaliser plutôt que d’être rappelée à l’ordre par le droit. De leur côté, les activistes écologistes, altermondialistes et anticapitalistes subissent dans leur chair ce mouvement de dépolitisation de leur contestation.

Infos pratiques : Amphithéâtre culturel Campus Porte des Alpes Université Lumière Lyon 2 : 5 avenue Pierre Mendès-France - Bron / Accès Tram T2 - Parilly Université


- le Jeudi 9 novembre à 20h30 à l'Université Lumière Lyon 2 / Campus Porte des Alpes (amphi culturel)
"Des jours et des nuits sur l'aire" de Isabelle Ingold (2016, France, 55 mn)
projection suivi d'un débat avec Bernard Friot, sociologue et économiste, professeur émérite à l'Université Paris-Nanterre et Isabelle Ingold, réalisatrice

"À l’heure du néolibéralisme, le travail doit composer avec de nouvelles contraintes de mobilité et de flexibilité. Invisibles, réduits à des objets malléables et quantifiables, des travailleurs tentent de résister aux effets dévastateurs d’un quadrillage technologique et économique. Des formes de résistance et de solidarité se mettent en place pour réhabiliter l’humain dans ses liens les plus intimes et quotidiens"

- Lundi 13 novembre à 18h18 au théâtre de l'Astrée, Campus de la DOUA
"Je vais te parler de mon travail" de Charlotte Butrak (2016, France, 50 mn)
projection suivie d'un débat avec Christian Lallier, anthropologue et documentariste et Charlotte Butrak, réalisatrice.

"Le monde ouvrier a été représenté ces dernières années à travers son âpreté, les injustices qui le minent et les luttes qui en ont découlé. Une jeune réalisatrice a tenté d’emprunter une autre voie en confiant à sa mère une caméra pour composer une histoire commune avec elle. Grâce à son outil de travail, l’image, elle rend possible une transmission entre le travailleur d’aujourd’hui et celui d’hier."

Infos pratiques : Théâtre Astrée, Lyon 1 : 6 avenue Gaston Berger Villeurbanne - La Doua / Accès Tram T1 et T4 La Doua – Gaston Bergé


- Samedi 11/11
[ATELIER ; CINÉMA ; EXTRÊME-DROITE ]

Salle Jean Couty de 10h30 à 22h

Journée contre les Extrêmes-droites en Europe
(Débats, ateliers, Projection)

avec notamment :

- de 13h30 à 15h30 : Atelier débat "Propagation des idées d'Extrême-droite" avec Pascal Chasson d''ACRIMED 69 qui abordera la question via les médias et des membres du collectif "Question de classes" du point de vue de l'éducation.
http://www.acrimed.org/C-est-pour-bientot-Agenda-des-debats-et-des

- à 18h : Projection -débat d’une version inédite du documentaire « Fascisme Inc. » d’Aris Chatzistefanou, en sa présence.



Dans son nouveau documentaire, Aris Hadjistéphanou montre comment les industriels et les banquiers ont appuyé le fascisme dans les années 20 et 30, afin de détruire les mouvements socialistes et les syndicats. Aujourd’hui, à nouveau en temps de crise, ce schéma se reproduit à la périphérie de l’Europe : en Grèce des partis d’extrême droite comme « L’Aube Dorée » et « L.A.O.S. » ont été soutenus par une partie des élites économiques et les groupes médiatiques. « L.A.O.S.  » a même été salué par l’UE et le FMI dans le cadre du gouvernement non élu de Lucas Papadimos. Un jeu risqué qui peut facilement devenir hors de contrôle.

Bande annonce : http://www.amis.monde-diplomatique.fr/article5662.html
Contact AMD de Lyon : catherine.chauvin@wanadoo.fr

Infos pratiques : Espace Jean Couty : 1, rue de la pépinière royale ou 56 rue Marius Berthet 69009 Lyon / Metro : ligne D arrêt Gorge de Loup
Programmation complète de la journée : http://novembrelibertaire.info/wp-content/uploads/2017/09/prog-novembre-libertaire-2017-2-1.pdf

- Mardi 14/11
[RENCONTRE ; REVUE SILENCE ]
Librairie Terre des livres à 19 heures

"Démocratie municipale directe : les exemples de Saillans, Grenoble, Madrid et Barcelone en débat"

Rencontre avec Michel BERNARD, Gaëlle RONSIN et Diego MIRALLES BUIL autour du numéro d’octobre de la revue Silence

En mai 2015, des listes alternatives, citoyennes ou simplement « différentes », ont accédé à plusieurs mairies en France et en Espagne : Grenoble, Saillans, Madrid ou Barcelone essaient maintenant de mettre en pratique des promesses de démocratie plus directe.
La revue S!lence s’est demandée où en étaient ces municipalités à leur moitié de mandat : les réussites et loupés, les méthodes et outils, les difficultés, frustrations ou succès. Cette enquête, en trois articles, est présentée dans le numéro d’octobre 2017.

Si à Saillans, les élu·es arrivent à mobiliser jusqu’au tiers de la commune pour débattre des choix communaux, le résultat semble beaucoup moins probant dans les plus grosses communes. Le contexte financier et administratif, le désengagement de l’État, l’évolution de la répartition des compétences territoriales, pèse sur les élu·es. Malgré toutes les bonnes réalisations que peuvent engager ces nouvelles municipalités, l’inertie est telle qu’elle entraîne la lassitude ou un rejet relatif par les personnes qui ont voté pour elles. La gestion directe des grandes villes est un défi complexe et l’examen précis de ces politiques interroge la taille du « bon » fonctionnement de la démocratie.

En partenariat avec la revue lyonnaise "Silence"
Dans le cadre de Novembre libertaire

Infos pratiques : Terre des livres, 86 rue de Marseille, 69007 Lyon
Pour tout renseignement, commande, devis : 09 505 8 84 22 ou terredeslivres@free.fr


- Jeudi 16/11
[RENCONTRE ; DEBAT ]
MJC Saint Jean du Vieux Lyon à 20h

Soirée Autoroute A 45
Discussions et débats autour du projet de l’A45 avec Réseau des Géographes Libertaires (RGL) et la Fédération anarchiste.
Soirée organisée dans le cadre de "Novembre libertaire
Infos pratiques : MJC St Jean, 5 place St Jean, 69005 Lyon / Metro : Vieux Lyon -St Jean / tel : Tel : 04.78.42.48.71


- Mercredi 22/11
[RENCONTRE ; DEBAT ]
CEDRATS  à 19h30 (Centre de ressources sur les alternatives sociales)

"Demain, on loge gratis"
Débat animé par Baptiste Mylondo autour du principe et d’un projet de coopérative immobilière.
Soirée organisée dans le cadre de "Novembre libertaire
Infos pratiques : CEDRATS , 27 Montée St Sébastien, 69001 Lyon / Metro : Arrêt Croix Paquet


- Mercredi 28/11
[DOC ; DEBAT ]
MJC Saint Jean du Vieux Lyon à 14h et 20h

Projection Débat
FRANCHIR LES LIMITES : « ET SI ON ALLAIT TROP VITE ? »
Autour du film « TOUT S’ACCÉLÈRE », avec la présence du réalisateur Gilles Vernet



"Des enfants de CM2 s’interrogent avec humour et lucidité sur l’accélération de nos sociétés. Sous la caméra de leur instituteur, ils confrontent leurs réflexions à celles des spécialistes pour révéler les paradoxes de la modernité. Un film qui nous invitera à prendre le temps de réfléchir aux limites du système et au sens de notre société."

Tarif libre.

Infos pratiques : MJC St Jean, 5 place St Jean, 69005 Lyon / Metro : Vieux Lyon -St Jean / tel : Tel : 04.78.42.48.71

Site de la MJC  pour réserver : http://www.mjcduvieuxlyon.com/evenements/franchir-les-limites-et-si-on-allait-trop-vite/