vendredi 18 novembre 2016

Agenda Novembre-Décembre

NOVEMBRE

- Mardi 22/11
[CONFERENCE ; INTELLECTUELS]

Sciences- Po Lyon, Grand Amphi à 18h30

"La vie intellectuelle en France" : entretien- rencontre avec Laurent Jeanpierre, sociologue, et Christophe Charle, historien. Soirée animée par Caroline Broué (productrice à France culture)

"Comment construire une histoire de la vie intellectuelle détachée d'une approche disciplinaire oi personnifiée ? C'est le pari que relèvent L. Jeanpierre et C. Charle dans La vie intellectuelle en France"(Seuil, 2016). Couvrant une période de la Révolution fraçaise à nos jours, ils proposetn une vaste lecture des courants de pensée, des mouvements souterrains, des moments d'effervescence et des courants marginaux, construisant une histoire renouvelée des idées, de la vie culturelle, scientifique, littéraire et artistique."

Entrée libre sur réservationwww.villagillet.net
Infos pratiques : Grand Amphi de Sciences-Po, rue Appleton, 69007 Lyon. Tram T2, arrêt Centre Berthelot.

- Samedi 26/11
[RENCONTRE ; MAZAURIC]

Maison des Associations (MJC St Jean) à 15h00


Le journal L'improbable propose une rencontre avec Claude Mazauric pour son ouvrage Au bord du gouffre (Arcane éditions).

"Journal passionnant d’un intellectuel communiste, historien internationalement reconnu de la Révolution Française, et l’époux de Simone : trois fils directeurs de ce journal personnel finalement devenu livre. Édition qui se comprend : habitué des la recherche, des compte-rendu de colloques, rencontres de spécialistes, d’articles, de livres, Claude Mazauric a pris le pli d’être extrêmement rigoureux lorsqu’il parle d’un objet quel qu’il soit, particulièrement d’un livre. C’est donc naturellement que ce journal constitué de notes précises développées et critiques est devenu livre.
Et c’est un lecteur formidable : plus de cinquante livres sont ainsi abordés, dont beaucoup font l’objet d’un compte-rendu critique, mais aussi des revues, de "La Pensée" à "Medium" en passant par "Le Projet", "Actuel Marx", mais aussi le "bulletin Flaubert", ou celui de la "Société d’Histoire Moderne et Contemporaine". Parmi les livres - ah ! sa défense du livre-papier ! - une bonne trentaine de livres d’histoire ou d’essais, mais aussi une dizaine de romans.
Il nous parle de son engagement de communiste en faveur du Front de Gauche et de Mélenchon pour lequel il a une grande admiration, des régionales, des fêtes locales du PCF, de ses rendez-vous militants, de ses interrogations sur l’actualité. Il nous parle de sa vigne, de son verger et des travaux induits.

Entrée libre
Infos pratiques : Maison des associations, 5 place St Jean, 69005 Lyon. Métro D arrêt Vieux Lyon.

- Samedi 26/11
[CINE-DEBAT ; GAZ DE SCHISTE]

Bibliothèque Municipale de la Part-dieu de 15h à 18h 

Projection du film "NO GAZARAN ! ", en présence de la réalisatrice Carole Menduni et de Robert Pilli du Collectif Stop Gaz de schiste.

"Début 2011, des citoyens du sud de de la France découvrent que des permis de forage pour l'exploitation du gaz de schiste ont été accordés dans le plus grand secret. l'alerte est aussitôt lancée et provoquera une mobilisation citoyenne exemplaire qui fera reculer les industriels et l'Etat"

Entrée libre
Infos pratiques :Bibliothèque Part-Dieu: 30 boulevard Vivier-Merle 69003 Lyon / Tél : 04 78 62 18 00 / Métro et trams arrêts Gare Part-dieu. Entrée libre.

- Mardi 29/11
[RENCONTRE ; ANDRE GORZ]

Librairie Terre des livres à 19h00

"Rencontre avec Willy GIANINAZZI, auteur de André Gorz, une vie (La Découverte, septembre 2016).
En présence de Maud INGARAO, traductrice de l’ouvrage d’André GORZ : Le fil rouge de l’écologie, Entretiens inédits en français, édition établie et présentée par Willy Gianinazzi, traduction par Postface d’Erich Hörl, éd. EHESS.

"Cette première biographie d’André Gorz (1923-2007) retrace le parcours de l’un des penseurs les plus clairvoyants et innovants de la critique du capitalisme contemporain. Marqué par les pensées de Marx, Husserl, Sartre et Illich, Gorz pose la question fondamentale du sens de la vie et du travail (...).
Anticapitaliste, marxiste d’un type nouveau, il est très proche de l’extrême gauche italienne et incarne l’esprit de 68. Il est aussi l’un des premiers artisans de l’écologie politique et de la décroissance. Une pensée en mouvement, au service de l’autonomie, du temps libéré, de l’activité créatrice et du bien-vivre. L’intellectuel André Gorz, rédacteur aux Temps modernes, se double du journaliste qui signe ses articles Michel Bosquet dans L’Express avant de participer à la fondation du Nouvel Observateur. Cette biographie d’une figure singulière, à la croisée de la littérature, de la philosophie et du journalisme, est aussi l’occasion de revisiter un demi-siècle de vie intellectuelle et politique, un voyage au cours duquel on croise Sartre et Beauvoir, mais aussi Marcuse, Castro, Cohn-Bendit, Illich, Guattari, Negri et bien d’autres."

Entrée libre
Infos pratiques : Terre des livres, 86, rue de Marseille, 69007 Lyon. 
Pour tout renseignement, commande, devis : 09 505 8 84 22 ou terredeslivres@free.fr


DECEMBRE

- Jeudi 01/12
[CINEMA; VIEILLESSE]
MJC Saint -Jean du Vieux Lyon à 20h00 

"Vieillir autrement. Quelles alternatives ?" 
Projection du film « Nous vieillirons ensemble, la saga des Babayagas » de Jean Marc La Rocca, suivi d’un débat sur les alternatives possibles au système ordinaire de prise en charge de la vieillesse.

Infos pratiques : MJC St jean, 5 Place St Jean, 69005 Lyon / tel : 04 78 42 48 71 / Metro : ligne D arrêt Vieux Lyon


- Samedi 03/12
[RENCONTRE ; REVUE Z]

Librairie Terre des livres à 15h00

"Bonne femmes, mauvais genre", rencontre autour du dixième numéro de la revue Z, publication annuelle d'enquêtes et de critique sociale.



Intitulé « Bonnes femmes, Mauvais Genre », ce dixième numéro de la revue plonge dans les questionnements féministes à partir d’enquêtes de terrain réalisées à Marseille.

Le 8 mars 2016, pour la Journée internationale des droits des femmes, l’humoriste Jean-Marie Bigard, auteur d’un célèbre sketch sur le « lâcher de salopes », se produisait à Marseille en clôture du « Festi’femmes », organisé par une ancienne adjointe à la culture de la ville. Que penser du fait que ce genre d’événement soit si souvent porté par des femmes – blanches et bourgeoises, proches des notables ? Est-ce un hasard si cela se passe dans la grande ville qui compte le plus de pauvres en France ? Les Marseillaises sont de celles qui sont si bas, paraît-il, qu’il est légitime de les écraser. Qu’est-ce que ça coûte, de mépriser la vulgarité des « cagoles », descendantes de ces Italiennes travaillant à l’usine, si exploitées qu’elles survivaient en se prostituant le week-end ? Qu’est-ce qu’on risque, à mépriser les choix des femmes voilées, traitées d’esclavagistes par la ministre des droits des femmes ?

Sur fond de dominations de race et de classe, ce numéro propose une plongée dans les luttes de femmes, individuelles et collectives, des grèves de femmes de chambre aux marches de nuit non-mixtes, en passant par les luttes des militantes de quartiers populaires contre le mépris et les résistances au pouvoir médical.

Entrée libre
Infos pratiques : Terre des livres, 86, rue de Marseille, 69007 Lyon. 
Pour tout renseignement, commande, devis : 09 505 8 84 22 ou terredeslivres@free.fr



- Mardi 06/12
[RENCONTRE ; ROMS]

Maison des Passages de 19h00 à 21h00 

Roms, Voyage chez les autres", 
Rencontre littéraire avec Jean Duflot  autour de son ouvrage Roms, voyage chez les autres (éditions A plus d'un titre), ponctuée de lectures d'extraits et de respirations musicales)



Pourquoi ce choix des Roms ? À quoi tient ce privilège d’occuper le devant de la scène médiatique, de monopoliser la sollicitude des plus hautes instances européennes et l’appréhension farouche des gouvernements ? Ces « parias » ne seraient-ils pas d’abord victimes d’une sorte d’auto-exclusion atavique liée à leur mode de vie errante ?
L’entrelacement de questions rationnelles et de préjugés n’est pas toujours facile à démêler. C’est l’un des objectifs de ce premier volet de l’enquête de montrer comment les représentations et les stéréotypes confortent l’inertie ou la malveillance officielle."


Entrée libre
Infos pratiques : Maison des Passages, 44, rue Saint Georges, 69005 Lyon / Tel : 04 78 42 19 04 / Métro Ligne D arrêt Vieux Lyon.




- Mardi 06/12
[CONFERENCE ; MEDIAS; TERRORISME ]

Amphithéâtre de l'Université de Lyon de 18h à 20h

"Médias et terrorisme : la question de l'ennemi intérieur"" : conférence débat de Isabelle Garcin-Marrou (Sciences de l'information et de la communication, Sciences-po Lyon).

"Les violences terroristes sont communément entendues comme une guerre menée contre les États démocratiques, notamment parce que ces violences remettent en cause le contrat social et le caractère pacifié des rapports politiques et sociaux en démocratie. La violence, en bousculant la démocratie, perturbe également la sphère d’exercice des médias, qui ne réagissent pas tous de la même façon à cette perturbation, des différences pouvant apparaître selon les types de violence et selon les époques. Les événements récents montrent cependant des effets de resserrement du champ symbolique et discursif. C’est donc pour éclairer cette question spécifique de l’irruption du terrorisme et de ses répercussions sur le travail et le discours des médias que l’on reviendra sur les logiques d’action des médias (tant face à la violence que face à l’État) ; par une question des émotions sociales et, enfin, sur la question de « l’ennemi intérieur ». L’intervention se propose ainsi d’examiner les enjeux des discours médiatiques face à des violences qui excèdent l’exercice communicationnel. La question spécifique des violences commises par des membres de la société visée – et des réactions de cette société - sera abordée."
Infos pratiques : Université Lyon, 90, rue Pasteur, 69007 Lyon


- Mercredi 07/12
[CONFERENCE ; DEMOCRATIE ; AMERIQUE LATINE]

Bibliothèque Municipale de la Part-dieu à 18h30 

"Le populisme, le peuple et la Démocratie : le modèle latino-américain à l'épreuve" : conférence débat de Federico Tarragoni, chercheur en sociologie.

"Pour F. Tarragoni, le populisme latino-américain a généré un emporwerment des exclus et une nouvelle aspiration des masses populaires à être un peuple". Le populisme est l'un des concepts les moins maitrisés et pourtant les plus obstinément présents dans le débat public contemporain. Dans les démocraties européennes, le concept désigne, malgré le flou sémantique qui l'entoure, une pathologie politique consistant à feindre une proximité entre gouvernants et gouvernés, à abuser de l'appel au peuple, à flatter son sens commun et ses bas instincts, et à promettre sans se donner les moyens de réaliser. Le populisme serait ainsi soluble dans la démagogie et apparenté à une rhétorique illusionniste. En s'appuyant sur une enquête historique et sociologique sur l'Amérique latine, F. Tarragoni prend résolument le contrepied de cette analyse et propose une explication novatrice du phénomène"

Entrée libre
Infos pratiques :Bibliothèque Part-Dieu: 30 boulevard Vivier-Merle 69003 Lyon / Tél : 04 78 62 18 00 / Métro et trams arrêts Gare Part-dieu. Entrée libre.