lundi 20 mai 2013

Jean Stern : Les patrons de la presse nationale, tous mauvais. Rencontre-débat samedi 25 mai, 15 H


"La presse va mal en France parce que les patrons du CAC 40 ont mis la main dessus : telle est l’idée centrale de ce livre.
À la Libération, on ne parlait que de mettre les journaux à l’abri des puissances d’argent, de protéger leur indépendance. Mais au fil des années, cette louable ambition s’est effilochée. Aujourd’hui, les Arnault, les Dassault les Pigasse, les Lagardère, les Pinault, les Bolloré et autres seigneurs contrôlent la presse nationale via leurs holdings aussi opaques que rémunératrices. Jean Stern montre comment les “journalistes-managers” – July, Colombani – ont conduit Libération et Le Monde à leur perte avant d’en être éjectés sans égard. Comment les journaux qui perdent de l’argent permettent aux patrons de payer moins d’impôts. Comment les divers “conseils de surveillance”, “chartes d’indépendance” et autres gadgets n’empêchent nullement les patrons de pressurer les rédactions en exigeant des économies ?"

Jean Stern est journaliste. Ancien de Libération et de La Tribune, il a également travaillé pour 7 à Paris et Le Nouvel Économiste. Il a participé à la fondation de Gai Pied en 1978 et est l’éditeur de la revue De l’autre côté. Il est aujourd’hui directeur pédagogique de l’EMI, Scop de formation à l’université Paris X. Ce livre est paru aux éditions La Fabrique en octobre 2012

À lire : un article de Jean Pérès chroniquant le livre sur le site national d'Acrimed.

Rencontre organisée par l'antenne Action-Critique-Médias du Rhône, en collaboration avec la librairie Terre des Livres, à la librairie, 86 rue de Marseille, Lyon 7 (métro Jean Macé ou Tram T2 ou T1, bus 35).
L'entrée est libre.

Fichiers pdf des tracts et affiches à imprimer : A3  A4  A5